La Canzonetta


La Canzonetta

En stock
Délai de livraison : 4 jours ouvrés

14,00
Le prix inclut la TVA. Livraison à 0,01 €


Canzonetta, un style à fleur de peau, une écriture parfaitement maîtrisée et touchante… Un tout jeune écrivain, mais déjà un talent fou !
Si une citation pouvait résumer La Canzonetta ce serait celle-ci : « L’art a exclu la vie durant cette période. Mais cela est fini. Car au bout d’un moment l’art tue, l’art brûle, l’art irrite, l’art blesse ! […] Je sors fier de ce combat sanglant pour savoir ce que j’avais et qui ne partirait jamais. Une histoire. »

« Eustache est interné dans un asile psychiatrique. Solange, sa sœur, lui rend visite. Une relation complice s’installe entre eux de nouveau, et Eustache lui dévoile avec enthousiasme ses écrits : vers, proses, lettres, contes. Il y en a pour tous les goûts. Peu à peu, Solange comprend pourquoi il est ici, et, malgré sa sollicitude, ne pourra hélas pas lutter contre cela. S’impose alors un combat intérieur d’Eustache contre lui-même, pour la vie, malgré l’art, qu’il sait au-dessus de toutes choses et qu’il ressent à l’état pur. Personnage touchant, mais seul, prisonnier de sa passion, ravagé par la littérature et la poésie : comment s’en sortira-t-il, lorsque tout semble fermé pour lui ? »

Théo Veillon alias Asgarthe a vingt et un ans et vit à Paris, où il se consacre à des études littéraires. Après deux années de classes préparatoires à Lyon, il intègre une école de commerce à Lille, pour la quitter quelques mois plus tard, au printemps 2017, s’étant découvert à l’automne une passion soudaine pour la littérature. Très vite, il se mettra à l’écriture et retrouvera sa vocation d’enfance. Son premier livre a pour but de raconter son histoire surprenante. Passionné à l’origine par le rap et novice en littérature, il se dit néanmoins à jamais transformé par la lecture de Proust, Dostoïevski, Céline et Baudelaire.

Parcourir cette catégorie : Librairie