Votre livre

Votre livre

La sélection des manuscrits

selection

 

 

 

 

 

La première étape à franchir est celle de la sélection : nous lisons et examinons tous les manuscrits qui nous sont envoyés afin de nous assurer qu’ils ont une chance de rencontrer leur lectorat.

Un manuscrit sera sélectionné s’il nous intéresse par son style, son intrigue, son thème, sa capacité à plaire aux futurs lecteurs, etc., et si nous estimons être en mesure de le travailler et de le promouvoir.

 

Si votre texte est accepté, notre éditeur vous contactera afin de vous expliquer les différentes étapes de la publication et un contrat vous sera proposé.

Dès cette étape, notre priorité est le contact avec vous, auteur : un livre est une aventure qui ne peut être menée que dans la confiance.

 

La fabrication

 

La_structure

 

 

 

 

 

 

Il s’agit ici d’aboutir à un texte le plus cohérent possible, le plus fluide, le plus agréable à lire pour le futur lecteur.

 

Pour certains textes, le travail ne consiste qu’à traquer quelques coquilles, mais pour d’autres un travail plus complet peut être nécessaire : il peut s’agir de réécriture, parfois de restructuration du texte, de recherches (pour les ouvrages moins littéraires bien sûr), etc.

 

Il faut d’abord s’interroger sur la structure générale du texte : la plupart du temps il n’est pas nécessaire de retoucher, mais parfois, nous pouvons conseiller à l’auteur de changer l’ordre de certains paragraphes ou de certaines parties, de développer tel ou tel passage, ou encore d’éviter les phrases trop longues, d’éclairer tel paragraphe qui manque de clarté, etc.

 

Le dernier mot revient bien sûr à l’auteur !

 

 

 

La_prepa

 

 

 

 

 

 

La préparation consiste à travailler la ponctuation, l’orthotypographie, les dialogues, tout ce qui fait que l’on ne peut faire l’économie d’un professionnel essentiel à l’édition : le lecteur-correcteur.

Il aura pour tâches de :

  • revoir l’orthographe, bien sûr,
  • proposer d’éventuelles réécritures, sachant que c’est toujours l’auteur qui décidera en dernier lieu,
  • unifier la ponctuation en respectant les règles du français,
  • appliquer le code typographique conforme à l’usage, ce qui nécessite entre autres une connaissance parfaite de l’utilisation des capitales (majuscules) et des bas-de-casse (minuscules) dans les noms et surnoms de personnes, les noms géographiques et historiques, les titres d’œuvres, les institutions, les noms déposés, les mots étrangers, etc.,
  • unifier la présentation des dialogues (décider par exemple s’ils seront tous présentés avec des guillemets puis des tirets de dialogue, ou bien seulement avec des tirets de dialogue…).
  • travailler le « hors-texte » : l’appareil de notes (décider entre autres si les notes seront en bas de pages ou en fin d’ouvrage ; la place de l’appel de note…) ; la bibliographie ; l’index quand il y en a un ; les légendes des illustrations ; la place de ces illustrations, etc.

 

 

Mise_en_page

 

 

 

 

 

 

Le choix de la maquette est essentiel, et le graphiste la concevra en fonction de votre ouvrage : elle ne pourra être la même selon que vous avez écrit un roman, un livre plus technique, avec ou sans illustrations, etc.

Il n’y a pas UNE mise en page idéale, une maquette applicable à tous les ouvrages : il s’agit de s’adapter au type de la parution.

Une fois cette préparation réalisée, lorsque vous aurez validé les propositions, et seulement à cette condition, votre texte sera mis en pages avec suffisamment d’éléments pour que le graphiste puisse travailler et appliquer une maquette : il dispose du calibrage du texte (son nombre de signes, sa « longueur ») ; le texte préparé dans les règles de l’art ; les illustrations le cas échéant…

Le graphiste choisira le type (et la taille) de la police du texte courant, des titres, des légendes éventuelles, des notes…

Il décidera aussi des marges, des alinéas, des interlignages, des retraits ou non de première ligne en début de paragraphe, gérera les blancs de la page pour apporter de la lisibilité, proposera un style pour les encadrés, etc.

Mais la bonne maîtrise des outils et logiciels est loin de suffire : le graphiste doit être créatif, connaître les éléments qui font qu’une page sera équilibrée ou non… La simplicité maîtrisée est souvent une qualité : trop de polices différentes ou des polices « compliquées » nuiront en général à la bonne harmonie.

Le but est ici aussi d’apporter un maximum de confort au lecteur.

 

 

 

Relecture

 

 

Une fois votre texte mis en page, nous vous enverrons les premières épreuves de préférence par Internet sous forme de PDF, pour que vous puissiez facilement indiquer vos remarques au graphiste, ou sous forme d’épreuves papier si vous le préférez.

 

Nous vous donnerons des pistes pour y travailler, et toujours en étroite collaboration avec vous, nous intégrerons vos corrections.

 

De notre côté, nous effectuerons également une relecture.

 

Lorsque le travail accompli vous semblera satisfaisant, vous nous donnerez votre « bon à tirer » et votre ouvrage partira chez l’imprimeur.

 

Un ISBN (numéro unique) lui sera attribué ! 

 
 
 
 

Couverture

 

 

 

 

 

Toujours en partenariat avec l’auteur, votre couverture sera créée par notre graphiste et illustrateur. Il vous soumettra un projet en adéquation avec le thème de votre ouvrage et le marché du livre.

Il faut distinguer :

La 1re de couverture, c’est-à-dire la 1re page extérieure du livre, souvent illustrée et en couleurs.

La 4e de couverture, c’est-à-dire la dernière page extérieure du livre, où figureront un résumé de votre ouvrage ayant pour but de donner envie au lecteur d’acheter votre livre et des éléments de votre biographie, avec éventuellement votre photo.

 

 

 

Impression

 

 

 

 

 

Dès que l’auteur aura validé les épreuves – le développé de la couverture et la mise en page de la totalité de l’intérieur de l’ouvrage – et donc donné son « bon à tirer », les fichiers seront remis à l’imprimeur.

Grâce à nos partenaires imprimeurs, nous avons accès aux meilleures technologies pour une qualité optimale du livre.

Nous n’utilisons pas les solutions « livre à la demande », aux résultats la plupart du temps décevants.

Votre ouvrage sera alors imprimé dans un délai maximal de quinze jours.

L’impression numérique permet de n’avoir jamais de rupture de stock pendant la durée du contrat. La réimpression des ouvrages se fera au fur et à mesure des demandes des libraires et des magasins à succursales multiples, dans un délai toujours très court.

 

 

 

format_numerique

 

 

 

 

 

Un livre numérique est un livre édité et diffusé en version électronique, disponible sous forme de fichier, qui peut être téléchargé et stocké pour être lu sur un écran tel que celui d’un ordinateur personnel, d'une liseuse ou d'une tablette tactile.

Selon une enquête récente du Syndicat national de l’édition, les habitudes des lecteurs numériques se confirment :

  • Un cinquième des français ont déjà lu un livre numérique.
  • Les usages se stabilisent.
  • Les achats depuis le terminal de lecture dominent.
  • Les lecteurs de livres numériques utilisent de plus en plus leurs différents objets connectés.
  • Les lecteurs de livres numériques aiment les polars.

Bien que son usage soit encore assez restreint, 2 % des Français ont déjà acheté un livre numérique, il nous semble intéressant que votre ouvrage soit accessible sous cette forme, c’est pourquoi votre livre paraîtra simultanément en version imprimée et en version numérique. 

 

Votre lectorat

promotion

 

 

 

 

 

 

Votre ouvrage vient de paraître. Arrive maintenant une étape très importante : comment faire connaître votre livre?

Pour cela nous vous aiderons. Sachez cependant que vous serez le meilleur défenseur de votre ouvrage.

 

La presse :

Nous préparerons avec vous un argumentaire de promotion à destination de la presse. Il sera envoyé aux médias.

Il est primordial dans un premier temps de cibler les journalistes locaux avant la presse nationale, qui est submergée par de multiples sollicitations, dont celle des grands éditeurs qui cultivent des relations privilégiées avec les principaux organes de presse. Ensuite, selon les réactions, nous contacterons la presse spécialisée.

Pour cela, nous enverrons dix exemplaires à des contacts déterminés en accord avec vous. Si vous connaissez des journalistes, n’hésitez pas à les solliciter. Ils pourront relayer les infos, les communiquer à la personne adéquate, ou écrire un article sur votre ouvrage.

Nous pourrons envoyer des exemplaires supplémentaires : nous le déciderons ensemble et nous vous proposerons un accord personnalisé.

Mais n’oubliez jamais que vous êtes le meilleur soutien de votre livre : votre collaboration sera précieuse et indispensable !

 

Internet et les réseaux sociaux :

Dès la sortie de votre ouvrage, nous communiquerons dans nos différents réseaux l’annonce de sa parution, et serons pourvoyeurs à votre égard de nombreux conseils car il est très important que vous vous impliquiez aussi dans cette démarche. Internet vous permettra de bénéficier d’un puissant moyen de promotion grâce aux réseaux sociaux.

Nous vous suggérons une approche méthodique et rigoureuse. Il s’agit de contacter votre entourage par étapes :

Mobilisation de vos proches : votre « premier cercle » (vos proches, votre famille, vos amis, vos collègues…). Ils seront vos premiers lecteurs. C’est par eux que tout commencera, c’est eux qui vont vous soutenir, parler de votre livre, créer le « bouche-à-oreille ».

« Les amis de vos amis sont vos amis » : le relais d’influence qu’est votre 2e cercle. Ce vieil adage prend ici toute sa dimension lorsque l’on sait que ce deuxième cercle compte beaucoup plus de gens que le premier, et qu’il est le point de relais entre vos proches et le grand public.​

​« Oser ». Enfin c’est au tour du « troisième cercle » : le grand public. Celui-ci est plus long et plus délicat à toucher. Osez communiquer auprès des blogueurs littéraires, journalistes et même auprès des libraires qui aiment la proximité avec les auteurs. C’est aussi le cercle le plus délicat : il est important de respecter les délais et de laisser le temps à l’information d’arriver.

Surtout, soyez patient. Chaque cercle mobilisé vous permettra d’en toucher un autre, mais cela prend du temps. 

Le bouche-à-oreille est le meilleur vecteur de communication et le succès de certains livres en est la preuve. Et les libraires sont souvent heureux d’organiser des dédicaces avec un auteur « local » !

 

Les principaux outils :

Les réseaux sociaux ; Facebook, Twitter, Instagram, etc...

Ces derniers permettent de relayer l’information. Si vous ne les connaissez pas, il faut être réactif et répondre à vos contacts.
Ils vous donnent la possibilité de créer un compte ou une page spécialement dédiés à votre ouvrage afin de transmettre un maximum d’informations à son sujet. N’hésitez pas à faire partie des groupes s’intéressant au livre ou bien même à participer à des événements.

Emailing

​L’emailing reste aujourd’hui la méthode la plus efficace pour mobiliser votre premier cercle. Commencez par écrire à tout votre entourage. Le but ici est de transmettre une information de plus en plus personnalisée. Par la suite, n’hésitez pas à écrire à vos contacts les uns après les autres.

 

Les événements :

Vous pouvez essayer d’organiser des événements pour la sortie de votre livre, en invitant toutes vos connaissances :

Une lecture dans un lieu approprié,
Une présentation dans un atelier d’écriture ou dans une association en rapport avec le sujet de votre ouvrage,
Une dédicace dans un lieu que vous fréquentez ou chez votre libraire habituel.
Il existe sûrement de nombreuses autres occasions pour présenter votre livre auxquelles nous n’avons pas pensé, mais qui vous paraîtront évidentes!

 

 

 

diffusion

 

 

 

 

 

 

La diffusion des ouvrages est sans aucun doute devenue plus complexe aujourd’hui...

Divers événements ont bouleversé le marché du livre ces dernières années :

  • La disparition de certaines chaînes : Virgin, Chapitre, etc. ;
  • L’augmentation des ventes à travers les sites marchands ;
  • Une explosion du nombre de parutions par titres : 67 041 nouveautés et réimpressions en 2015, soit 203 par jour !
  • La pratique des retours qui consiste pour un libraire à renvoyer les invendus. Elle a toujours existé, mais elle est désormais systématisée et n’est plus encadrée ;
  • L’autorisation de la publicité, depuis quelques années, pour les livres, ce qui favorise, bien sûr, les gros éditeurs ;
  • Le marketing, qui privilégie la forme plutôt que le contenu. Il arrive désormais que le livre soit considéré comme un objet de consommation comme un autre.


Comment faire émerger un livre dans ce contexte ?

Nous avons beaucoup réfléchi avec nos partenaires à cette évolution et pensons que :

  • Internet permet de plus en plus une diffusion large et une possibilité de commander n’importe quel ouvrage via notre site, naturellement, mais aussi les sites tels que Fnac, Chapitre, Amazon, etc. ;
  • La diffusion s’effectue désormais à partir du niveau local avant tout : imaginer une diffusion nationale, dès le départ, revient malheureusement trop souvent à des mises en place d’ouvrages à l’unité, ce qui génère d’importants retours, le libraire ne pouvant les valoriser ;
  • Notre rôle est de cibler et de contacter en premier lieu les librairies de votre région. Pour cela nous avons besoin de votre expertise, car vous connaissez souvent les personnes susceptibles de défendre votre ouvrage ;
  • Les dédicaces sont aussi un excellent moyen de se faire connaître, toujours en premier lieu dans un périmètre connu, pour ensuite toucher un plus vaste public.
  • Bien entendu, votre ouvrage pourra être disponible à l’échelle nationale grâce à notre distributeur Daudin qui alimente l’ensemble des points de vente du livre en 24 heures.

 

 

coorige-distribution

 

 

Votre ouvrage sera tout d’abord référencé dans la base de données Dilicom, structure interprofessionnelle à laquelle adhèrent la majorité des distributeurs, permettant la transmission de commandes émises par environ 8 000 points de vente. 

La distribution du livre sera assurée par Daudin Distribution qui fournit différents points de vente du livre tels que : les librairies, les FNAC, centres culturels Leclerc, Cultura, etc.

À chaque demande de client, le libraire est assuré d’obtenir le livre dans les délais les plus courts possible. Dès la parution d’un nouvel ouvrage, chaque magasin recevra les livres commandés dans les meilleures conditions possible.

Votre ouvrage apparaîtra également sur les principaux sites marchands : FNAC, Amazon, Decitre, etc.